PRANLES

  • PRANLES
  • PRANLES
  • PRANLES
  • PRANLES

Accueil du site > Pages annexes > Discours d’inauguration de l’Espace d’Animations

Discours d’inauguration de l’Espace d’Animations

discours4

Les traditionnels voeux du maire ont coïncidé cette année avec l’inauguration du nouvel espace d’animations. Tous les habitants de la commune ainsi qu’une centaine d’invités étaient conviés à participer à cet événement le 19 janvier dernier.

discours3 Près de 350 personnes se sont donc réunies pour assister au couper du ruban, suvi des discours officiels, et partager un moment convivial autour du buffet. Outre le maire Denis Clair, le président du Conseil général Hervé Saulignac, les sénateurs Yves Chastan et Michel Teston, le député Pascal Terrasse et le sous-préfet Denis Mauvais se sont succédé à la tribune afin de souligner l’importance de cette réalisation pour l’avenir de notre commune. discours6

Retrouvez ici le discours du maire :

Monsieur le Sous-Préfet, Monsieur le Député, Messieurs les Sénateurs, Monsieur le Président du Conseil Général, Madame et Messieurs les Conseillers Généraux, Mesdames et Messieurs les Maires de la Communauté de Communes d’Eyrieux aux Serres et de la future Communauté d’Agglomération Centre Ardèche, Mesdames et Messieurs les adjoints, les Conseillers Municipaux, Mesdames et Messieurs les Présidents ou représentants d’associations, Monsieur l’architecte Maître d’œuvre, Messieurs les chefs d’entreprises ou leurs représentants, Mesdames et Messieurs, Chers amis et concitoyens, vous tous qui nous avez rejoint malgré un petit sursaut d’hiver…

Entouré des élus de la commune, je suis très heureux de vous accueillir nombreux dans ce bel espace public que nous avons appelé de nos vœux … Hasard ou plaisir des rendez-vous en ce début d’année 2013, le calendrier pranlin fait coïncider deux cérémonies…

Toute inauguration oblige à resituer brièvement l’édifice dans son contexte. Permettez-moi donc de remonter le temps jusqu’en 1990, année où le conseil municipal présidé par Robert DELON fit l’acquisition d’un terrain communal de 6860 m², comportant un grand bâtiment de stockage, le tout vendu par l’entreprise de maçonnerie Robert GILLES.

7 ans plus tard, sous l’impulsion d’une nouvelle municipalité conduite par Christian ROSE, le terrain connut une première transformation, avec la construction d’une école publique regroupant en un même lieu les enseignements de la maternelle au primaire.

Priorité fut donnée à l’école même si l’avant-projet mentionnait déjà la perspective d’une grande salle polyvalente…. En l’attendant, il fallut patienter en utilisant l’existant, à savoir deux salles communales (salle VERNET et salle DELON), situées à proximité de la mairie. Mais leurs emplacements et dimensions respectives montrèrent rapidement leurs limites. Impossible de faire face à toutes les exigences, ne serait-ce que pour offrir un moment festif à tous nos aînés dont le nombre va croissant.

Ne parlons pas des contingences tant redoutées, comme un orage ou un coup de vent violent, pouvant mettre en péril le déroulement du repas de fête d’école toujours en plein air jusqu’à présent, ou perturbant un spectacle présenté au théâtre de verdure…

S’ajoutait la question du devenir du hangar communal contigu, dont l’allure générale donnait une note de désolation à tout le chef- lieu… Fallait-il le démolir ? Pourtant ses dimensions étaient les bonnes, son emplacement était stratégique à proximité des autres lieux collectifs, son usage était incontournable pour le rangement et le stockage des différents matériels communaux et associatifs.

Tous arguments rassemblés, le Conseil Municipal réuni le 18 juillet 2011, décida la création d’un vaste espace d’animation, en y associant la réhabilitation du bâtiment annexe.

Dès lors, un activisme administratif s’empara de vos élus. Le temps était désormais compté pour s’adresser aux interlocuteurs compétents, pour constituer puis déposer les dossiers dans les délais et conditions permettant leur recevabilité.

A ce point de mon intervention, je tiens à remercier mon collègue de la Direction Départementale des Territoires, Alain CORTIAL, pour son aide précieuse dans l’élaboration du cahier des charges et pour ses conseils avisés en vue de procéder à la sélection d’un architecte.

C’est ainsi, qu’après les consultations règlementaires, le cabinet d’architecture CARILLO du Pouzin fut sélectionné par le conseil municipal. Les premières esquisses s’adaptèrent régulièrement aux contraintes de tous ordres. Pour mieux apprécier cette opération et mesurer l’effort de chacun, il convient tout d’abord de donner le coût total de la construction, à savoir 623.399 € HT. Bien conscients que l’ouvrage ne serait réalisable qu’avec l’apport de subventions publiques, nous avons soutenu le projet auprès des collectivités partenaires. Leurs représentants sont présents ce jour et je voudrais les remercier très chaleureusement d’avoir apporté leur contribution à cette réalisation qui participe au développement d’une zone rurale et à l’amélioration du cadre de vie de ses habitants.

Tout d’abord, l’Etat, représenté ce jour par Mr le Sous-Préfet, qui nous a alloué 50 000€ dans le cadre de la Dotation d’ Equipement des Territoires Ruraux. J’ai une pensée particulière pour la bienveillante attention dont a fait preuve Mr DE ST QUENTIN préfet en exercice lors du dépôt de ce dossier.

L’Etat encore, par l’intermédiaire de nos sénateurs Yves Chastan et Michel Teston, tous deux présents à cette inauguration, qui n’ont pas hésité à prélever 15.000 € sur leur réserve parlementaire pour soutenir financièrement l’équipement de notre collectivité.

Le Conseil Général enfin, représenté aujourd’hui à la fois par l’ancien et le nouveau Président, qui dans le cadre du dispositif PILOTS (Projet à Impact Large et d’Orientation Territoriale Stratégique) a pris l’engagement de financer une annuité d’emprunt de 16.110 €uros pendant 15 ans, ce qui représente un apport total de 241.650 €uros.

Monsieur le sous-préfet, Messieurs les sénateurs, Monsieur le (ou Messieurs les) président(s) du Conseil Général, sans votre soutien pour faire acter ce projet par vos collectivités respectives, sans les aides financières que vous nous avez octroyées, cette réalisation n’aurait pu voir le jour. Aussi, au nom du Conseil Municipal et au nom de la population de Pranles, je vous adresse mes remerciements pour le soutien que vous avez apporté à la réalisation d’un bel équipement répondant aux besoins des habitants et du territoire plus largement. Vos contributions sont essentielles pour la vitalité d’une commune à la recherche d’ouverture. Ces locaux permettront désormais de recevoir dans de bonnes conditions les différents acteurs de la vie publique pour tout type de rencontre ou débats, comme par exemple ceux de la toute prochaine communauté d’agglomération…

Le principal acteur et maître d’ouvrage de cette opération reste la commune de Pranles elle-même, qui prend en charge le financement à hauteur de 50% dans le parfait respect du budget initial voté par le Conseil municipal. Nous sommes même parvenus à inclure au projet quelques modifications incontournables comme l’amélioration du parking, dont le revêtement sera réalisé dès que la météo le permettra. Nous avons également pu intégrer le coût du ravalement des façades et de la toiture de ce qui n’était encore que le « hangar ». Si avons atteint cet objectif, c’est grâce à toutes celles et ceux qui se sont mobilisés autour de cette opération.

Je citerai l’équipe de bénévoles qui en déposant la vieille toiture a permis de réduire les frais. Chacun d’eux se reconnaîtra ; je les remercie vivement pour cette B. A. C., comprenez Bonne Action Citoyenne !

Je remercie aussi les conseillers municipaux qui se sont pleinement et solidairement engagés pour mener à bien cette réalisation. Ils ont veillé au bon déroulement des opérations se rendant disponibles et opérationnels. Selon les moments et les besoins, certains ont été assistés par des conjoints particulièrement présents et investis.

Question « papiers », Olivier BARATIER au secrétariat de mairie a été sollicité plus que de coutume, nous le remercions pour sa réactivité et son adaptation aux circonstances.

Soulignons que sur une année de chantier, les divers investissements publics ont drainé de l’activité pour 11 entreprises locales qui ont veillé au respect des coûts et des délais. Nos remerciements vont bien entendu aux ouvriers et artisans impliqués dans ce bel ouvrage.

Tous ont travaillé en parfaite collaboration sous la direction de Mr CARILLO. Je tiens à saluer le professionnalisme, la rigueur et la ponctualité dont notre architecte a fait preuve de l’élaboration à la conduite du chantier, pour aboutir à ce bâtiment moderne mais bien intégré sur les espaces environnants. Avec de larges baies vitrées orientées au sud, les débords de toiture, une volumétrie simple et des matériaux isolants (thermiques et phoniques), la salle de 200m² et ses annexes seront mises à disposition des collectivités, associations et particuliers dans le cadre d’un règlement validé par le conseil municipal. Pour participer pleinement au maintien de la dynamique du territoire, ce bel outil devra être utilisé le plus souvent possible et rendre un maximum de services. Nous veillerons à ce qu’il soit respecté et entretenu.

Avant de céder la parole à nos invités et partenaires, vous me permettrez dans cette période de vœux d’élargir mes propos, en retraçant les temps forts du bilan municipal de l’année 2012 et en évoquant quelques perspectives pour 2013.

L ’année 2012 a en effet permis d’autres réalisations parmi lesquelles j’énumèrerai :

- l’achat d’une parcelle de terrain à proximité de l’école en vue d’augmenter les capacités de stationnement
- la réfection de la route de La Basse Garde à Auzène
- le revêtement et les finitions du parking de Boyon D’autres évènements sont également à souligner comme :
- l’arrivée à l’école de deux nouveaux visages parmi le personnel communal : Sabrina BONNARD et Martine IMBERT ; elles se sont parfaitement adaptées et assistent efficacement Josette VIALLE, qui pour sa part, veille toujours avec beaucoup d’attention au quotidien de tous nos enfants.
- En février, de nombreux habitants se sont mobilisés autour de l’école. Parents et élus sont intervenus auprès des autorités administratives pour sauvegarder la 3ème classe. Aujourd’hui, l’école totalise 55 enfants.
- Au printemps, 5 réunions ont été organisées avec les habitants selon leur lieu d’habitation. Le nombre de participants témoigne de l’intérêt apporté à ces échanges de proximité avec les élus.
- Au cours de la saison estivale, trois concerts en soirée ont animé le théâtre de verdure.
- Après un été paisible, la fin d’année a été stressante pour les élus « fontainiers communaux » : nous avons évité de justesse la rupture d’approvisionnement en eau potable sur le réseau principal. Grâce à la perspicacité de mon adjoint, qui, au signal d’une alarme n’hésite pas à quitter son lit en pleine nuit pour contrôler les réservoirs, le pire a été évité ; personne ne s’est aperçu qu’une fuite importante avait anéanti toutes les réserves

Ces mésaventures nous obligent à sécuriser encore et toujours le réseau qui, par ailleurs, s’étoffe régulièrement. En 2013, avec l’aide du Conseil Général et de l’Agence de l’Eau, nous pensons travailler à l’extension du réseau d’eau de la Pranlette. Nous poursuivrons et terminerons la mise en conformité de cette ressource de façon à toujours fournir une eau de qualité.

L’effort d’entretien apporté chaque année à la voirie sera maintenu.

Au cours des prochaines semaines, une des premières missions de Roland MARZE employé communal, sera de reconstruire un four à pain entre la nouvelle salle et le théâtre de verdure. En effet, un four immense mais inutilisé depuis de nombreuses années, a été donné à notre commune par une habitante d’Alboussière, moyennant une harassante journée de labeur pour démonter l’ouvrage et extraire les matériaux. Et là encore, c’est la mobilisation sans faille d’une autre équipe de bénévoles en juin dernier, qui a permis de rapatrier trois camionnettes de briques réfractaires, ainsi que de nombreux accessoires.

Et maintenant, adeptes de jeux de construction, n’hésitez pas à proposer votre aide pour reconstituer le puzzle de briques… !!

L’été sera chaud entre des préparations culinaires au feu de bois et une programmation culturelle au parfum des découvertes, concoctée par la très créative commission « communication et culture ». La carte des différents menus et concerts sera très prochainement accessible sur le site « pranles.fr ». Toutes ces activités sont des invitations de chacun à participer en tant qu’acteur ou spectateur. Il y a toujours beaucoup de plaisir pour bâtir un avenir commun en vivant le présent ensemble.

L’expression « espace d’animation » a remplacé l’ancienne « salle polyvalente » mais l’un comme l’autre renvoie aux idées de détente, culture, fêtes, entraide, rencontres et tout ce qui fait qu’une commune avance et évolue… Ces dénominations reflètent aussi la volonté et l’esprit d’entreprendre en vue de garder une vie pérenne sur la commune. Au fur et à mesure des années, le chef-lieu se transforme en une véritable place de village, où toutes les générations pourront aussi profiter de l’ombre des 11 tilleuls plantés après les élections de 1995 à la place des traditionnels pibous. Que de bons moments en perspective pour pranlines et pranlins dans un cadre où il fait toujours bon vivre !

Je vous souhaite à toutes et à tous une BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2013 ! discours5 discours1 discours2



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF